John Corporation

-

Emilie Rousset

Rencontre avec Pierre Pica © Ph. Lebruma

Emilie Rousset

ÉMILIE ROUSSET est metteuse en scène. Au sein de la compagnie John Corporation elle explore différents modes d’écriture théâtrale et performative. Elle utilise l’archive et l’enquête documentaire pour créer des pièces, des installations, des films. Elle collecte des vocabulaires, des idées, observe des mouvements de pensée. Ensuite elle les déplace et invente des dispositifs ou des acteurs incarnent ces paroles. Une superposition se crée entre le réel et le fictionnel, entre la situation originale et sa copie. Après avoir étudié à l’école du TNS en section mise en scène, elle a été artiste associée à la Comédie de Reims. Elle a notamment signé Mars-Watchers pour le festival Reims Scènes d’Europe. Au Grand Palais, pour la Monumenta Kabakov, elle a créé Les Spécialistes un dispositif performatif qui se réécrit en fonction de son contexte d’accueil.

La pièce a été reprise dans de nombreux théâtres, musées, et festivals. Elle coréalise une série de films courts avec Louise Hémon, Rituel 1 : L’Anniversaire, Rituel 2 : Le Vote, Rituel 3 : Le Baptême de mer. Ces films ont été projetés dans des festivals de cinéma et d’arts vivants, ainsi qu’au Centre Pompidou. Le dernier épisode, Rituel 4: Le Grand débat, qui met sur scène le tournage d’un débat présidentiel, ainsi que sa dernière pièce, Rencontre avec Pierre Pica, qui retranscrit son dialogue avec un linguiste ont été créés au Festival d’Automne à Paris et au sein du programme New Settings de la Fondation d’entreprise Hermès. Actuellement elle travaille avec Maya Boquet à l’écriture de « Reconstitution : Le procès de Bobigny ». La pièce, qui a remporté l’appel à projet du Groupe des 20, sera créée pour le Festival d’Automne 2019 au T2G et au TCI, puis tournera en Île de France en 2020.

John Corporation 

Depuis 2012, la compagnie John Corporation développe un travail artistique singulier qui investit le champ théâtral, performatif et filmique. L’archive et l’enquête documentaire sont à la base de l’écriture des pièces, des installations et des films. En partant de thématiques et d’archives historiques nous allons à la rencontre de spécialistes, de militants et de penseurs. La collecte des vocabulaires, des idées et des mouvements de pensée est le point de départ d’une écriture du montage, ensuite mise en tension dans des formes scéniques originales. Ce procédé de travail et d’écriture s’est déployé au fil des projets, fédérant une équipe de trois autrices, d’une vingtaine d’interprètes et d’une dizaine de technicien.e.s.  du cinéma et du spectacle. 

Les projets

Reconstitution_Le_procès_de_Bobigny_T2G_

Reconstitution :

Le procès de Bobigny

8 novembre 1972, le procès de Bobigny, mené par la célèbre avocate Gisèle Halimi, cristallise les réflexions et combats féministes de l’époque. Dans un dispositif original, Émilie Rousset et Maya Boquet mettent en scène témoignages et archives issus d’ un évènement crucial dans l’avancée des droits des femmes. En cheminant parmi quinze interprètes, chaque spectateur construit son propre parcours de réflexion sur le sujet et ses ramifications actuelles, mais aussi sur le processus même de la représentation.

Reconstitution : Le procès de Bobigny a été créée le 10 octobre 2019 au T2G - Théâtre de Gennevilliers
dans le cadre du Festival d’Automne à Paris. La pièce, lauréate de l’appel à projet du groupe des 20
théâtres en île de France, joue ensuite dans les théâtres partenaires.


Conception et écriture, Émilie Rousset et Maya Boquet
Mise en scène et dispositif, Émilie Rousset
Avec Véronique Alain, Antonia Buresi, Rodolphe Congé, Suzanne Dubois, Emmanuelle Lafon, Thomas Gonzalez, Anne Lenglet, Aurélia Petit, Gianfranco Poddighe, Lamya Régragui, Anne Steffens, Nanténé Traoré, Manuel Vallade, Margot Viala, Jean-Luc Vincent en alternance Hélène Bressiant

Dispositif vidéo, Louise Hémon 

Dispositif lumière, Laïs Foulc,

Dispositif son, Romain Vuillet
Dramaturgie, Maya Boquet,

Montage Vidéo, Carole Borne,

Régie son et vidéo, Romain Vuillet,

Régie générale et lumière, Jérémie Sananes
Production, administration, L’oeil écoute - Mara Teboul & Marie-Pierre Mourgues

 

Production John Corporation // Coproduction T2G – Théâtre de Gennevilliers ; Festival d’Automne à Paris ; Groupe des 20 Théâtres en Île-de-France ; le POC ! d’Alfortville

Coréalisation T2G – Théâtre de Gennevilliers ; Festival d’Automne à Paris pour les représentations au T2G – Théâtre de Gennevilliers
Spectacle créé le 10 octobre 2019 au T2G – Théâtre de Gennevilliers avec le Festival d’Automne à Paris

 

Action financée par la Région Île-de-France et avec l’aide du ministère de la Culture

Avec la participation du DICRéAM, avec le soutien du Fonds d’Insertion pour Jeunes Comédiens de l’ESAD – PSBB et le soutien de la Spedidam

 © Ph. Lebruman

_edited.jpg

Rencontre avec Pierre Pica

Voilà quinze ans que Pierre Pica, collaborateur du linguiste Noam Chomsky, travaille sur les Mundurukus, un groupe indigène habitant la forêt amazonienne. Il étudie leur langue et plus spécifiquement leur rapport aux nombres. De ses conversations avec lui, Émilie Rousset tire la matière d’une performance interprétée par Emmanuelle Lafon et Manuel Vallade. Comme souvent avec Émilie Rousset, la transposition théâtrale de paroles recueillies, aussi savantes soient-elles, prend un tour souriant.

Distribution

Conception, mise en scène, Émilie Rousset
Avec Emmanuelle Lafon et Manuel Vallade
Musique, Christian Zanési
Collaboration artistique, Élise Simonet
Lumières, Florian Leduc
Son, Romain Vuillet
Scénographie, Florian Leduc & Émilie Rousset , avec l’utilisation des œuvres Temporary
overlap et Expansion not explosion de Célia Gondol
Régie générale, Jérémie Sanames

Production, administration, L’œil écoute - Mara Teboul & Marie-Pierre Mourgues

Production John Corporation // Avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès dans le cadre de son programme New Settings // Coproduction Festival d’Automne à Paris ; Le Phénix, scène nationale (Valenciennes) // Coréalisation Théâtre de la Cité internationale
(Paris) ; Festival d’Automne à Paris pour les représentations au Théâtre de la Cité internationale

(Paris) // Avec le soutien de la DRAC Île-de-France

©Photos - Ph.Lebruman

Rituel 4 : Le Grand débat

Avec ses règles très codifiées, le débat du second tour de la présidentielle est un véritable rituel moderne. Rituel de la démocratie ou de la télévision ? La frontière est trouble. Autour d’une table, deux comédiens, Emmanuelle Lafon et Laurent Poitrenaux, jouent un cut-up d’archives des débats présidentiels de 1974 à 2017.  Le dispositif du plateau de tournage et les codes de l’émission en direct sont remis en scène et décomposés par la réalisatrice Louise Hémon et la metteuse en scène Emilie Rousset.

Conception, mise en scène, Émilie Rousset et Louise Hémon

Avec Emmanuelle Lafon et Laurent Poitrenaux et la voix de Leïla Kaddour-Boudadi

Création lumière, image, Marine Atlan
Caméramans, Marine Atlan et Mathieu Gaudet en alternance avec Fanny Mazoyer
Scénographie, Émilie Rousset et Louise Hémon
Montage vidéo, Carole Borne
Musique, Emile Sornin

Maquillage et coiffure, Noa Yehonatan et Paloma Zaid
Régie vidéo et son, Romain Vuillet
Régie générale, lumière, Jérémie Sanames
Production, administration, L’oeil écoute - Mara Teboul & Marie-Pierre Mourgues

Production John Corporation

Coproduction Festival d’Automne à Paris, avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès dans le cadre de son programme New Settings, du DICRéAM et de Hors Pistes / Centre Pompidou

Ce spectacle bénéficie de l’aide à la reprise de la Drac Ile de France

©Photos - Ph.. Lebruman

Les Océanographes

CREATION A L'AUTOMNE 2021

 

"Je ne suis qu'une créature solide à travers le vent", aimait à dire Anita Conti, première femme océanographe française. En 1952, elle embarque avec sa caméra et soixante hommes sur un chalutier pour partager pendant six mois la vie des pêcheurs de morue en Atlantique. Les images qu’elle ramène, muettes, en 16mm, cadencées par la houle incessante, sont rudes et poétiques. Son regard d’abord scientifique, dévoile une infinie tendresse pour les travailleurs de la mer. Pionnière de la pêche durable et de la protection des océans, c’est tant la modernité de son combat que la beauté de son écriture et de ses prises de vues que restituent Louise Hemon et Emilie Rousset.

Conception, écriture, mise en scène, Emilie Rousset et Louise Hémon 
Avec Saadia Bentaïeb, Antonia Buresi et Julie Normal
Musique Julie Normal 
Scénographie, Nadia Lauro 
Création lumière, Willy Cessa 
Régie son et vidéo, Romain Vuillet 
Régie générale et plateau, Jérémie Sananes 

Montage vidéo, Carole Borne
Production, administration, L’oeil écoute - Mara Teboul & Fanny Paulhan

Production John Corporation 
Coproduction T2G – Théâtre de Gennevilliers ; Festival d’Automne à Paris ; Théâtre de Lorient, Centre dramatique national ; Fonds d’aide à la création mutualisé, théâtres partenaires du FACM, (en cours) 

Le spectacle sera créé le 30 septembre 2021 au T2G – Théâtre de Gennevilliers dans le cadre du Festival d’Automne à Paris

En partenariat avec la Cinémathèque de Bretagne

Action financée par la Région Île-de-France (En cours) 

© Racleurs d’océans d’Anita Conti - Cinémathèque de Bretagne 

 
 
 
 

Agenda John Corporation

Reconstitution_Le_procès_de_Bobigny_T2G_

John Corporation

Émilie Rousset

Rituel 4 : Le Grand Débat

 

Reconstitution : Le procès de Bobigny

 

Rencontre avec Pierre Pica

 

Les Océanographes

 

Contacts - Cie John Corporation

Développement - Production
Mara Teboul : +33 (0)6 03 55 00 87
mara.teboul@loeilecoute.eu

Administration
Marie-Pierre Mourgues : +33 (0)6 12 20 38 34
marie-pierre.mourgues@loeilecoute.eu