L'ŒIL ÉCOUTE

23 rue Juliette Dodu

75010 Paris

contact@loeilecoute.eu

 
 
G
M
T
Y
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Fonction Sound est limitée à 200 caractères
 
[removed]
 
Options : Historique : Commentaires : Donate Fermer
  • Facebook

© 2019 L'œil écoute — design > alinegirardparis.com

La Propagande Asiatique

-

Julien Villa

Julien Villa

Julien Villa s’est formé au Conservatoire du Ve Arrondissement de Paris de 2001 à 2004, puis au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris (CNSAD) de 2004 à 2007. Il y travaille sous la direction de Dominique Valadié, Nada Strancar, Cécile Garcia Fogel, Christophe Rauck, Tilly, Marcial di Fonzo Bo et Elise Vigier.

 

 

Depuis, il joue dans Le soldat Tanaka de Kaiser, mis en scène par Guillaume Lévêque au Théâtre National de la Colline (2003), Big Shoot de Koffi Kwahulé (2004), Le Café de Fassbinder et La Force de Tuer mis en scène parAdrien Lamande (2004), 325 000 francs de Roger Vaillant, mis en scène par Catherine Gandois et dans 5 clefs de Jean-Paul Wenzel au Théâtre des Amandiers-Nanterre. En 2005, il participe à la maquette de Robert Plankett mis en scène par Jeanne Candel, qu’il retrouve en 2010 pour Nous brûlons au Festival de Villeréal. En 2009, il joue dans Ivanov de Tchekhov, mis en scène par Philippe Adrien au Théâtre de la Tempête. En 2010, il retrouve Adrien Lamande pour Le petit théâtre des enfers, épisode 1-666.

 
 
G
M
T
Y
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Fonction Sound est limitée à 200 caractères
 
[removed]
 
Options : Historique : Commentaires : Donate Fermer

Il joue également sous la direction de Marcial di Fonzo Bo et Elise Vigier dans La Paranoïa au Théâtre National de Chaillot en 2009 repris au Festival d’Avignon en 2011. Cette même année, il joue dans Beaucoup de bruit pour rien de Shakespeare, mis en scène par Clément Poirée. De 2013 à 2015, il joue dans Le Capital et son Singe, d’après Karl Marx, mis en scène par Sylvain Creuzevault, présenté au Festival d’Automne et en tournée.

 

En 2013, il met en scène la maquette de Diana avec le soutien de l’OARA à Bordeaux. En 2016, il met en scène sa première pièce: J’ai dans mon cœur un General Motors. La pièce est créée au TnBA et présentée au Théâtre de la Bastille, à La Comédie de Valence et à La Comédie de Caen. Parallèlement, il se passionne pour l’écriture et écrit plusieurs poèmes qui constituent le sous-texte de J’ai dans mon cœur un General Motors. Lauréat du Programme Hors les Murs 2017 de l’Institut Français avec Vincent Arot pour Le Procès Philip K., il effectue deux mois de résidence aux Etats-Unis et écrit sur place une grande partie du texte du spectacle, qu’il mettra en scène en 2018.

La propagande asiatique

Les projets

Philip K. ou la fille aux cheveux noirs

Nous sommes à Berkeley, le 7 novembre 1972, le jour des élections présidentielles américaines. Richard Nixon brigue un second mandat. Philip K. a quarante-quatre ans. C’est un auteur de science-fiction. Voici plus de vingt ans que Philip K. passe ses nuits à écrire des romans dystopiques où il est toujours question de réalités cachées, de manipulations psychiques à grande échelle, de jumeaux séparés par un univers parallèle. Un an plus tôt, en novembre 1971, l’appartement de Philip K. a été cambriolé. Seul le manuscrit de son dernier livre, Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques  ?, a été dérobé. Celui-ci tente depuis de ré-écrire ce roman, mais n’y parvient pas. Il oublie toutes ses œuvres et des événements étranges se succèdent…

Pièce écrite au plateau à partir de textes de Julien Villa

Avec Vincent Arot, Laurent Barbot, Benoit Carré, Antoine Cegarra, Nicolas Giret-Famin, Lou Wenzel, Noémie Zurletti

Collaboration artistique et collaboration à l’écriture : Vincent Arot

Assistant à la mise en scène et conseil dramaturgique : Samuel Vittoz

Scénographie, vidéo : Sarah Jacquemot-Fiumani

Composition musicale : Clémence Jeanguillaume

Création Lumière : Gaëtan Veber

Régie générale : Pierre Routin

Stagiaire mise en scène : Émile Fofana

Production / Développement : Mara Teboul – L’œil écoute.

-

Production La propagande asiatique et Vous êtes ici.

Coproduction Théâtre de Lorient - Centre dramatique national, L’empreinte - Scène nationale Brive-Tulle.

Soutiens Plateaux Sauvages - Établissement culturel de la Ville de Paris, Fonds SACD Musique de scène - copie privée.

-

Julien Villa et Vincent Arot sont lauréats du programme de recherche et de création Hors les murs 2017 de l’Institut français pour Le Procès de Philip K.

-

Remerciements Le Centquatre - Établissement culturel de la Ville de Paris, Studio BeauLabo - Montreuil, Le Carreau du Temple.

©Photos - Baptiste Muzard

 
 
G
M
T
Y
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Fonction Sound est limitée à 200 caractères
 
[removed]
 
Options : Historique : Commentaires : Donate Fermer

Contact - Cie La Propagande asiatique

Développement - Production
Mara Teboul : +33 (0)6 03 55 00 87
mara.teboul@loeilecoute.eu